Tiscali s'oppose aux indiscrétions de l'industrie musicale

Le fournisseur d'accès italien s'est opposé à l'injonction du syndicat britannique de l'industrie musicale (BPI) lui demandant de fournir l'identité d'un de ses clients accusé de pratiquer des échanges illégaux de fichiers musicaux sur son réseau.

Bien qu'il ne soutienne pas l'usage illégal qui peut être fait de son réseau, le FAI dénonce le manque de preuves du syndicat ; celui-ci ne lui aurait fourni qu'une copie d'écran, au lieu d'une preuve de téléchargement ou d'une correspondance entre l'IP indiquée et un disque dur partagé. En revanche le FAI a averti le client concerné et le menace de suspendre son accès Internet si celui-ci ne répond pas à ses sollicitations.

Autour du même sujet

Annonces Google