Le directeur financier de Facebook à son tour dans la tourmente

Le directeur financier de Facebook à son tour dans la tourmente David Ebersman semble avoir décidé seul d'émettre 421 millions de parts, suite aux conseils de Morgan Stanley.

A Wall Street, on continue de chercher à identifier les responsables de la déconfiture de l'action Facebook depuis le jour de son introduction. Deux jours avant son introduction en bourse qui n'en finit plus de faire parler d'elle, Facebook annonçait qu'il allait émettre 25% de titres de plus que prévu, soit 421 millions d'actions au total. A 38 dollars le titre, la levée espérée de Facebook passait donc à 16 milliards de dollars. Mais cette masse de titres émis a été lourdement sanctionnée par Wall Street les jours qui ont suivi l'introduction, tout comme le montant élevé du prix d'émission des actions (lire l'article "Facebook : l'introduction pourrait tourner au scandale", du 23/05/2012).

Si Morgan Stanley est considérée comme responsable du prix d'introduction, le Wall Street Journal explique que la décision d'augmenter le volume de titres de 25% a quant à elle été prise par David Ebersman, le directeur financier du réseau social. Il aurait en effet agit ainsi après que sa banque conseillère - Morgan Stanley, lui a assuré qu'il y aurait une importante demande d'actions Facebook.

Hier soir, l'action de Facebook a clôturé à 32 dollars, soit une chute de 15% comparé aux 38 dollars de l'ouverture de vendredi dernier. Rien que sur la journée de lundi, le titre a chuté de 11% (lire l'article "Facebook : Morgan Stanley accusé d'avoir trop grand pour l'introduction", du 22/05/2012).

Le directeur financier de Facebook à son tour dans la tourmente
Le directeur financier de Facebook à son tour dans la tourmente

A Wall Street, on continue de chercher à identifier les responsables de la déconfiture de l'action Facebook depuis le jour de son introduction. Deux jours avant son introduction en bourse qui n'en finit plus de faire parler d'elle,...