La France a demandé 1300 renseignements sur des internautes à Google

L'Hexagone est le troisième pays à avoir adressé le plus de demandes d'informations sur des utilisateurs à Google sur les six premiers mois de l'année.

Près d'une trentaine de pays ont formulé des demandes de renseignement concernant des internautes auprès de Google au cours des six premiers mois de l'année, indique Google dans la troisième édition de son "Transparency Report". Avec 1300 demandes, la France se hisse à la troisième place des pays les plus "curieux" derrière les Etats-Unis (5950 demandes) et l'Inde (1739 demandes). Google indique avoir satisfait intégralement ou partiellement 48% des demandes françaises. 9 demandes de suppressions de contenus ont également été adressées par les autorités françaises, auxquelles le moteur a répondu favorablement ou en partie dans 78% des cas.


Les demandes formulées à Google émanent généralement de tribunaux et d'agences gouvernementales des pays concernés. Le groupe précise que ces requêtes varient en fonction des législations locales. "Certaines demandes de suppression de contenu sont dues à des allégations de diffamation, tandis que d'autres sont basées sur le non-respect des lois locales interdisant l'incitation à la haine ou la pornographie", indique Google.

Google / Google, Yahoo, Microsoft

Annonces Google