Le moteur de Yahoo vaut cher selon Carol Bartz

Carol Bartz a réaffirmé mercredi 27 mai qu'une cession du moteur de recherche de Yahoo n'était pas impossible. Mais pas à n'importe quelle condition : selon la patronne du portail, l'acquéreur potentiel devra mettre "des tonnes d'argent" pour espérer mettre la main sur l'activité de recherche du groupe. Ce nouvel appel du pied à Microsoft intervient alors que les deux groupes sont en contact depuis quelques mois sur un éventuel partenariat autour de la recherche en ligne. Mais si les rumeurs disent Yahoo et Microsoft, proches d'un accord, l'aspect financier ne semble visiblement toujours pas réglé.

Annonces Google