Contenus diffamatoires : Google jugé non responsable au UK

Lundi 20 juillet, la justice britannique a déclaré que Google n'était pas responsable des propos disfamatoires qui pouvaient apparaître dans les résultats de recherche du moteur. La justice estime en effet que Google ne peut être responsable de ce type de propos puisque son outil de recherche est automatisé et qu'aucune volonté humaine ne décide des contenus indexés. A l'origine du litige, Metropolitan International Schools, spécialisé dans les cours à distance pour les adultes, avait accusé le moteur de recherche de faire remonter des commentaires négatifs sur ses pratiques.

Annonces Google