Stations de travail : écran, socle, souris... rien n'est accessoire

Les marques parlent aux lecteurs du JDN - en savoir plus ?

Stations de travail : écran, socle, souris... rien n'est accessoire Comme un ordinateur standard, la station de travail peut être agrémentée de divers accessoires, certains destinés à optimiser le confort, d'autres, la productivité. Petite revue de ceux dont vous ne pourrez plus vous passer.

L'écran principal

Dès lors que l'on travaille l'image, qu'elle soit vidéo, photo ou de synthèse, l'écran doit être approprié. Préférez un écran de grande taille (aux alentours de 30 pouces) et en très haute résolution (UltraHD ou 4K) pour afficher plus d'informations à la fois et avec plus détails.

 Le + confort : préférez un écran doté d'un pied réglage en hauteur, inclinable pivotant afin de l'adapter parfaitement à votre surface de travail.

 Le + productivité : si vous travaillez dans l'édition presse, la photographie ou la vidéo, investissez également dans un colorimètre qui vous permettra de calibrer l'écran afin d'obtenir les couleurs les plus naturelles en fonction de votre environnement.

Le second écran

Si vous êtes vidéaste, graphiste ou concepteur 3D, il est préférable de dégager un maximum d'espace d'affichage pour votre projet sur votre écran principal et de déporter toutes les fenêtres secondaires (palettes d'outils, etc.) sur un second écran.

 Le + confort : choisissez un second moniteur plus petit que votre écran principal afin de pouvoir bien placer les deux côte à côte et éviter d'avoir à (trop) tourner la tête pour regarder l'un, puis l'autre. 

 Le + productivité : selon le logiciel que vous utilisez, il peut aussi être judicieux d'opter pour un second écran orienté en mode portrait afin de ne pas trop éloigner vos palettes d'outils de la fenêtre de travail.

L'onduleur

On n'est jamais à l'abri d'une coupure d'électricité et celle-ci peut parfois être dévastatrice. Un onduleur laisse au moins le temps d'enregistrer le projet en cours et d'éteindre " proprement " l'ordinateur en attendant que le courant revienne.

 Le + confort : l'onduleur fait également office de régulateur de tension : ils éviter les sautes de tensions propres qui peuvent, à la longue, endommager les composants les plus sensibles de l'ordinateur (notamment la carte-mère).

 Le + productivité : les onduleurs haut de gamme sont équipés d'une batterie qui permet de continuer à utiliser l'ordinateur plus longtemps même sans courant. L'autonomie varie alors de 5 à 15 minutes environ, selon le modèle de l'onduleur et le nombre et la puissance des équipements branchés. C'est peu, mais c'est généralement suffisant pour ne pas interrompre son travail et attendre bêtement dans le noir que le courant revienne...

Le socle-ventilateur

Si vous utilisez votre station de travail portable de façon intensive, le socle-ventilateur permet d'éviter la surchauffe des composants de votre machine et donc d'augmenter sa durée de vie.

 Le + confort : certains ventilateurs sont plus bruyants que des autres. Vérifiez toujours le niveau sonore d'un socle avant de l'acheter.

 Le + confort (bis) : préférez un socle équipé de patins antidérapants afin d'empêcher la machine de glisser sur votre bureau.

La connectivité

Vous êtes indépendant et vous vous déplacez souvent chez vos clients ? Ayez toujours avec vous différents adaptateurs (DisplayPort vers HDMI, voire VGA), USB/LAN, hub USB...) afin de ne pas être bloqué lorsque vous voudrez utiliser votre matériel. Et bien sûr, n'oubliez pas votre chargeur !

Spécial portables : le clavier et la souris

On n'y pense pas forcément au premier abord, mais le touchpad des ordinateurs portables n'est qu'assez peu adapté à la conception 3D, à la retouche photo et au montage vidéo. Si vous optez pour une station de travail portable, pensez donc aussi à la souris – si possible sans fil et dotée d'un microémetteur, plus facile à ranger.

Spécial CAO : la souris 3D

La souris 3D est un dispositif de pointage comprenant six degrés de liberté : trois de translation et trois de rotation. Elle convient donc naturellement aux applications de conception en 3D.

Spécial vidéo : la molette

Version moderne d'un concept très ancien, la molette (Jog) permet de contrôler le défilement de la timeline de votre logiciel de montage ou de trucage. La plupart sont dotées de boutons programmables pour accéder plus rapidement aux fonctions de montage : coupe, insertion de la transition par défaut, etc.

Retrouvez tous les articles Dell Workstation.

Annonces Google