3G : Bolloré ne s'associera pas à Virgin et Numericable


Le MVNO et le câblo-opérateur auraient proposé à Bolloré de rejoindre leur candidature à l'obtention de la quatrième licence 3G. Mais le groupe soutiendra plus probablement Free.

Au début du mois de mai, "La Tribune" révélait que Virgin et Numericable réfléchissaient à présenter une candidature commune dans le processus d'attribution de la dernière licence 3G. Quelques semaines plus tard, "Challenges" affirme que le MVNO et le câblo-opérateur auraient aussi proposé au groupe Bolloré de rejoindre leur candidature.

Sauf que Bolloré aurait, lui, décliné la proposition. Déjà en possession de licences Wimax, le groupe aurait en effet d'autres projets sur ce dossier. Et probablement un en particulier : soutenir l'offre d'Iliad, la maison-mère de Free. Bolloré et Iliad, qui sont en effet complémentaires dans le Wimax, entretiennent de plus de bonnes relations au travers du directeur de Bolloré Télécom, Dominique Roux.

En effet, ce dernier était auparavant administrateur d'Iliad mais aussi membre du collège de l'Arcep de 1997 à 2005. Dominique Roux, dont la fille est la ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Valérie Pécresse, a par ailleurs co-écrit un "Que Sais-je" sur les "100 Mots de l'Internet" avec Xavier Niel, fondateur et directeur général délégué à la stratégie d'Iliad.

Ce tandem Free-Bolloré consoliderait donc la candidature du FAI pour l'attribution de la quatrième licence 3G, prévue dans les prochaines semaines. De leur côté, Virgin et Numericable pourraient aussi s'associer à l'équipementier chinois ZTE, qui investirait dans le projet en échange de la fourniture de l'infrastructure réseau. (Lire l'article : Virgin Mobile réfléchit à concurrencer Free sur la licence 3G, du 28/04/2009.)

Annonces Google