Le dividende numérique européen se prépare à Bruxelles

Le groupe des régulateurs européens en charge de la gestion du spectre vont annoncer mercredi 13 mai leur intention concernant le dividende numérique, résutlat du passage de la télévision analogique au numérique (lire le dossier : Dividende numérique : mythe ou réalité ?, du 24/10/07). Selon "Les Echos", seulement une partie des fréquences sera libérée, celle des 72 mégahertz, situés entre 790 et 862 MHz, permettant de proposer des services Internet haut débit et la télévision HD. Toujours selon le quotidien, les régulateurs voudraient que ces fréquences soient réservées à de nouveaux services, mais sans que les Etats décident à l'avance lesquels, selon le principe de neutralité technologique et des services. La Commission doit émettre un projet de recommandation sur ce dossier d'ici cet été.

Dividende

Annonces Google