Vodafone voudrait racheter son concurrent T-Mobile UK


S'il rachetait son concurrent, Vodafone deviendrait le premier opérateur mobile du Royaume-Uni, avec 40 % de part de marché, devant 02 et Orange.

L'opérateur britannique Vodafone étudie actuellement une offre pour racheter T-Mobile UK, filiale de Deutsche Telekom, rapporte aujourd'hui le "Financial Times". Le plus gros opérateur du monde par son chiffre d'affaires pourrait, selon le quotidien britannique, faire une offre ou mettre en place une co-entreprise, à condition que les organes de régulation ne s'y opposent pas.

Vodafone bénéficierait alors de 40 % des recettes des abonnés mobiles du Royaume-Uni, devenant ainsi le premier opérateur mobile outre-manche. Aujourd'hui, sa part de marché de 25 % le place derrière O2, filiale de l'espagnol Telefonica, et ses 27 %. Les deux leaders devancent Orange (22 %), T-Mobile (15 %) et la filiale du conglomérat hongkongais Hutchison Whampoa nommée 3 (8 %).

Au cours des deux derniers trimestres 2008, le chiffre d'affaires de T-Mobile a baissé au Royaume-Uni, quand dans le même temps la plupart de ses concurrents faisaient progresser leur activité. Le gouvernement allemand et le fonds d'investissement Blackstone, les deux principaux actionnaires de Deutsche Telekom, poussent donc à la vente. D'après le Financial Times, T-Mobile UK est valorisée entre 3 et 4 milliards d'euros. C'est la banque JPMorgan que Deutsche Telekom a chargé de le conseiller dans la vente de sa filiale.

Le groupe allemand avait par ailleurs annoncé début mai son intention de fusionner ses activités Internet et mobile en Allemagne. L'objectif de l'opération n'étant pas de réduire les effectifs mais de développer le chiffre d'affaires à moyen terme en fidélisant la clientèle.

Vodafone / T Mobile

Annonces Google