Eté 2009 : bilan positif pour les e-voyagistes Un panier moyen en légère baisse

Contrairement à l'année dernière, la saison estivale 2009 affiche un panier moyen généralement en baisse, et ce pour trois raisons principales.

"Les compagnies aériennes ont baissé le prix moyen des billets d'avion de 15 % pour combler les sièges vides"

Tout d'abord, par rapport à l'année dernière, le prix du baril de pétrole a chuté, engendrant un allègement conséquent de la surcharge carburant pesant habituellement sur le prix des billets d'avion. A cela s'ajoute l'effet de la crise économique et "la panique des compagnies aériennes qui ont baissé le prix moyen des billets d'avion de 15 % pour combler les sièges vides", note Carlos Da Silva, président de Go Voyages. Une baisse que les e-voyagistes ont répercutée sur leurs propres offres. Enfin, crise économique oblige, les Français sont partis moins loin, voire sont restés en France. Le budget aérien étant dès lors moins important, le panier l'est aussi.

"Le panier moyen est en baisse chez Opodo sur juillet-août 2009 par rapport à la même période en 2008, à cause de la surcharge carburant moins élevée et de ventes moins importantes sur les longs courriers", confirme Xavier Rousselou, directeur de la communication du voyagiste également spécialisé dans la vente de vols secs. Le panier moyen pour la vente de forfaits touristiques perd pour sa part 10 % cet été.

sur le site d'opodo, le panier moyen est en baisse de 10 % pour les forfaits
Sur le site d'Opodo, le panier moyen est en baisse de 10 % pour les forfaits touristiques. © Dr

Chez Go Voyages le panier moyen par dossier a chu de 9,2 % sur la période comprenant les mois de juin, juillet et août, atteignant 661 euros.

Promovacances.com, acteur spécialisé dans la vente de séjours touristiques, affiche quant à lui une baisse de 5 % du panier moyen, avec 650 euros par voyageur en moyenne sur juillet et août.

Notant une hausse des ventes sur la destination France, Expedia enregistre lui aussi une baisse de 5 % sur son panier moyen. En revanche son produit phare, l'hôtellerie, obtient un panier moyen d'environ 500 euros, sensiblement le même que l'année dernière selon Guillaume Duriez, chef de projet marketing.

Enfin, le tour opérateur Marmara dit avoir conservé un panier moyen stable sur Internet, autour de 650 euros.

Autour du même sujet