Chocolat : une hausse en douceur

GMS signifie "grandes et moyennes surfaces". © Photomontage JDN / Yuri Arcurs - Fotolia.com

C'est à croire que le chocolat ne contient pas de cacao. Ou que les marges des industriels étaient vraiment confortables. D'abord, sur les deux premiers trimestres de 2007 : le cours du cacao décolle, le prix des produits bouge à peine.

Ensuite, à partir de décembre 2007, ce même cours reprend son envol pour cette fois-ci ne plus retomber. Et le prix du chocolat en tablette, si cette fois-ci il augmente, se contente d'une hausse modérée en comparaison. C'est ainsi qu'en septembre 2009, le tarif des tablettes est supérieur de 6% à son niveau de janvier 2007, alors que celui du cacao a grimpé de 65%.

Suggestions de contenus