Luxe, mode, accessoires pour enfants... les nouveaux magasins de seconde main Troc.com, le dépôt-vente de la maison

l'intérieur d'un magasin troc.com.
L'intérieur d'un magasin Troc.com. © Troc.com

L'an dernier, avec le lancement de son site marchand, la chaîne de franchises Troc de l'Île a changé son nom pour celui de sa vitrine sur le web. Avec cette nouvelle appellation, l'enseigne affiche clairement un positionnement sur Internet. Pourtant, ce sont bien ses 180 implantations qui aujourd'hui encore réalisent l'essentiel des 6 millions d'euros de chiffre d'affaires. Avec, comme procédé, le système classique du dépôt-vente. "Comme nous nous rémunérons à la commission, nous avons le même intérêt que le vendeur, explique Georges Yana, le président du directoire. En moyenne, la commission varie entre 33 et 38%".

L'activité des magasins Troc.com repose d'abord sur les équipements de la maison : 70% du chiffre d'affaires est réalisé sur la vente de meubles.

"Le défi n'est pas de vendre, c'est plutôt d'avoir du dépôt, assure Georges Yana. Qui se dit assez indépendant de la conjoncture. "Lorsqu'elle est bonne, les gens vendent leur produits pour acheter du neuf. Pendant les périodes plus difficiles, ils cherchent à se procurer un peu d'argent."

Chiffre d'affaires / Troc