Le lightning network fait passer le bitcoin à la vitesse supérieure

Le lightning network fait passer le bitcoin à la vitesse supérieure Cette technologie doit notamment permettre de réaliser des paiements instantanés et de réduire les frais de commissions sur les transactions.

Pour mieux comprendre le lightning network, une technologie qui promet de révolutionner le bitcoin, le JDN répond au 7 grandes questions qui se posent.

A quoi sert le lightning network ?

Le lightning network ou réseau lightning est un projet datant de 2013 et qui consiste à ajouter une surcouche au-dessus de la blockchain bitcoin. Ce réseau permet notamment de réaliser des paiements instantanés en bitcoin contre environ 10 minutes sans la surcouche (avec le procédé du minage). Le lightning network permet aussi de réduire les commissions sur le bitcoin. Aujourd'hui, les frais sur les transactions bitcoin sont calculés en fonction du poids de la transaction (à l'octet) et pas en fonction du montant transféré. Vous payez donc la même commission si vous envoyez 1 million d'euros ou 10 euros. Et les frais sont volatiles. Le 15 février 2018, il fallait seulement débourser trois dollars pour une transaction mais le 21 décembre il fallait payer 55 dollars. Dans les deux cas, il n'est pas pertinent de faire des micro-paiements avec des frais aussi élevés. Payer un café à 2 euros reviendrait à le payer 5 euros le 15 février par exemple. La surcouche lightning permet d'avoir des frais de transaction basés sur le montant et pas sur la taille en octet.

Comment fonctionne le lightning network ?

Le lightning network a une brique de base qu'est le canal de paiement. Celui-ci fonctionne comme un coffre-fort. Pour l'ouvrir, il suffit de placer une somme, donc de réaliser une transaction sur la blockchain bitcoin. Le but est que personne ne puisse utiliser les bitcoins présents dans ce coffre-fort sans l'accord des deux personnes concernées. Surtout, toutes les transactions effectuées sur le réseau lightning ne sont pas enregistrées sur la blockchain. C'est ce qu'on appelle le système off-chain. Cela permet de payer instantanément puisqu'il n'y a pas besoin d'attendre que les mineurs (ceux qui sécurisent et valident les transactions) valident la transaction.

Comme son nom l'indique, le lightning network fonctionne en réseau. Un canal de paiement peut être relié à un autre, qui peut être relié à un autre, etc... Concrètement, si Alice est reliée à Jean par un canal de paiement et que Jean est relié à Carole par un autre, alors Alice peut payer Carole en passant par le canal qui relie Jean à Carole. Il n'est donc pas utile d'ouvrir un nouveau canal de paiement. Quand le lightning network sera déployé, un utilisateur pourra payer n'importe qui sur le réseau via trois ou quatre canaux.

Le QR code renvoie à l'adresse bitcoin d'une personne. © Capture d'écran JDN

A quoi ressemble un paiement sur le lightning network ?

Pour l'utilisateur, rien ne change. C'est exactement pareil que pour une transaction bitcoin classique. Pour envoyer de l'argent à une personne, il suffit de scanner son QR code, qui contient son adresse bitcoin.

Est-ce aussi sécurisé que la blockchain bitcoin ?

Le système repose sur un schéma de transactions où le receveur doit prouver dans un temps donné qu'il a bien reçu le paiement. Sans réponse de sa part, la somme est automatiquement retournée à l'envoyeur. Le lightning network inclue dans son code une sécurité en cas de conflit ou si l'un des utilisateurs ne répond plus.  Le réseau lightning prévoit également une pénalité immédiate si l'un des utilisateurs tente de tricher (par exemple, le paiement d'une somme qu'il ne possède pas). Dans ce cas, tous ses fonds sont perdus. De plus, l'adresse bitcoin commune où sont déposés les fonds nécessite les clefs privées  (l'équivalent d'une signature sur un chèque) des deux parties pour être débloquée.

Qui travaille sur le lightning network ?

Quatre organisations travaillent actuellement sur l'implémentation du lightning network : la start-up américaine Blockstream, la société française Acinq, le Lightning Labs créé par les développeurs à l'origine du réseau lightning, et le MIT.

Quand sera-t-il effectif ?

Les quatre acteurs du projet espèrent que le réseau lightning sera déployé courant 2018, sans donner de date précise. Début décembre 2017, ils ont réussi à conduire les premières transactions sur la blockchain bitcoin en s'appuyant sur le lightning network. Le 28 décembre, le premier paiement en bitcoins via lightning a été revendiqué par le développeur Alex Bosworth qui a réglé une facture sur Bitrefill, un site qui permet de recharger son crédit de communications téléphoniques avec des bitcoins.

Le lightning network est-il transposable sur Ethereum ?

Non, le réseau lightning est une surcouche de bitcoin, elle ne peut pas en être dissociée. Cependant, Ethereum a aussi son propre projet : le raiden network. D'autres blockchains envisagent d'implémenter un réseau similaire dont litecoin, ripple, stellar et zcash. Certains tablent aussi sur un déploiement en 2018.

Et aussi : 

Annonces Google