La loi Malraux pour les biens classés

Pour rappel, cette niche fiscale n'entre pas en compte dans le cumul plafonné à 10 000 € par an. © ocskaymark / 123rf.com
Surtout réservée aux contribuables fortement imposés et étant soumis à l'impôt sur la fortune, la loi Malraux ouvre droit à une réduction d'impôt pour tout investissement dans des biens classés "patrimoine historique". Cette réduction est calculée sur le montant des travaux engagés par le propriétaire en vue de rénover la bâtisse acquise.
Prolongé jusqu'au 31 décembre 2019, le dispositif Malraux a été revu à la hausse : si la réduction d'impôt reste à 30% du montant total des travaux – 22% dans certains lieux – le plafond des dépenses passe de 100 000 euros par an sur quatre ans à 400 000 euros au total, sans limitation annuelle. En d'autres termes, le propriétaire peut utiliser sa réduction d'impôt, d'un total maximum de 120 000 euros, en une seule fois et n'est plus limité à 30 000 euros par an.
Suggestions de contenus