Crowdfunding immobilier : les fonds levés bondiront de 38% en 2019

Crowdfunding immobilier : les fonds levés bondiront de 38% en 2019 La part de l'immobilier dans les montants collectés via le financement participatif continuera, elle aussi, de progresser, selon Xerfi.

On aurait pu craindre que les déboires rencontrés en 2017 par le groupe Terlat entament irrémédiablement l'enthousiasme des investisseurs pour le crowdfunding immobilier. Si la mise en liquidation judiciaire de ce promoteur français adepte du financement participatif les "a rendus, un temps, plus méfiants", concède le cabinet Xerfi, auteur d'une étude sur le crowdfunding immobilier, elle n'a pas signé le coup d'arrêt de ce placement. "Les montants collectés via le crowdfunding immobilier atteindront 220 millions d'euros en 2019", estiment même les auteurs du document. Soit une hausse de 38% par rapport aux 160 millions d'euros attendus pour 2018 et une multiplication par 4 par rapport aux 55,2 millions levés en 2016.

Graphique publié dans l'étude Xerfi "Le crowdfunding immobilier" © Xerfi

"Avec des taux de rendement proches de 10%, le crowdfunding immobilier séduit les épargnants en quête de diversification de leurs placements, explique le cabinet d'analyses. La mise en place, depuis le 1er janvier 2018, d'un prélèvement forfaitaire unique de 30% sur les intérêts du crowdfunding immobilier a, de plus, renforcé son attractivité aux yeux des investisseurs les plus fortement imposés." Autre enseignement, le poids du segment immobilier dans les montants collectés via le financement participatif "devrait encore s'accroître" dans l'Hexagone. "La part atteinte par l'immobilier dans d'autres pays, comme le Royaume-Uni (40% en 2016) laisse penser que des marges de progression existent", justifie Xerfi. A 42% en 2017, les experts du cabinet d'analyses prévoient que la part de la pierre dans les levées en crowdfunding atteigne 45 à 50% en 2018.

Source

L'étude "Le crowdfunding immobilier" est publiée par Xerfi, éditeur indépendant d'études économiques sectorielles.

Et aussi

Annonces Google