2008 : Bernard Madoff, la vedette de Wall Street était un escroc

En pleine crise financière, l'éclatement de l'affaire Madoff a jeté l'opprobre sur l'un des noms les plus prestigieux de Wall Street et une lumière crue sur les carences en matière de contrôle.

Ancien maître nageur sur les plages de Long Island, Bernard Madoff était devenu l'une des vedettes de la place financière new-yorkaise. Ses clients, triés sur le volet, croyaient placer leur argent dans une institution plus que respectable, dont la figure tutélaire avait un temps présidé le Nasdaq.

Les rendements mirifiques promis n'étaient en fait permis que grâce à l'arrivée de nouveaux déposants. Quand la crise financière a éclaté, Madoff était devenu incapable de rembourser ses clients. Le montant de la fraude s'élève à 50 milliards de dollars. Comble de l'avidité, Bernard Madoff a tenté de soustraire une partie de ses effets personnels à la justice par le biais de colis envoyés à ses proches.

Suggestions de contenus