8e : complémentaires santé, 2,2 milliards € en 2010

C'est pour développer ces régimes que cette niche a été créée. © Jupiterimages / Comstock / Thinkstock

Le déficit de la sécu ne date pas d'hier. Aussi, l'Etat a pris soin d'inciter à la création d'assurances maladie complémentaires en exonérant de taxe sur les conventions d'assurance les entreprises qui proposent ce dispositif de solidarité. L'exonération est totale, mais soumise à conditions : l'organisme ne peut pas recueillir d'informations médicales auprès de l'assuré et les cotisations ne doivent pas être fixées en fonction de son état de santé.

Suggestions de contenus