Les entreprises qui résistent à la crise Audi veut profiter de la crise automobile pour s'imposer

la nouvelle a5 cabriolet présentée au salon de genève.
La nouvelle A5 cabriolet présentée au salon de Genève. © Le Journal du Net / Olivier Bonnet

S'il est un secteur particulièrement secoué par la crise, c'est bien l'automobile. En janvier 2009, il s'est vendu en Europe 26,5% de voitures de moins qu'un an auparavant. Et avec un recul limité à 5,7%, Audi fait figure de rescapé. La marque premium du groupe Volkswagen fait bien mieux que ses concurrents sur le marché du haut-de-gamme. BMW perd 28,6%, Mercedes chute de 33,1% et Mini s'effondre de 47,6%.

C'est pourquoi, même si Audi reconnait que "2009 sera sans doute l'année la plus difficile de l'histoire automobile", le constructeur ambitionne d'avoir dès 2010" dépassé ses principaux concurrents en Europe. En 2008, son résultat avant impôt a augmenté de 9%, à 3,18 milliards d'euros. Confiante en son avenir, a marque maintient ses effectifs et son niveau d'investissement inchangés.

Concurrence