Faire comme tout le monde

Capture d'écran du jeu © EA

Dommage qu'au lieu de garder son humour et sa spécificité, la campagne de Bad Company 2 se soit rapprochée de Modern Warfare 2. A moins de raffoler des blockbusters sans âme, il n'y a pas de quoi s'émoustiller.

On progresse donc en environnements fermés, par objectifs bien visibles. Une fois un objectif atteint, c'est l'heure de la cinématique à gogo. Trop nombreuses, elles donnent envie d'éteindre la console très rapidement.

Suggestions de contenus