Et le décor fait boum ! boum !

Capture d'écran du jeu © EA

Bad Company 2 ne brille pas non plus par les sensations procurées. Les ennemis bougent peu, sont très prévisibles, vous ciblent exclusivement sans se préoccuper de vos équipiers et arrivent par dizaines.

Au début, on prend son temps pour les éliminer un par un, mais il faut souvent 10 balles pour venir à bout d'un seul soldat. Vient alors le temps du lance grenade qu'on finit par utiliser en arme principale comme si on jouait à Quake 3.

Suggestions de contenus