Une difficulté très mal dosée

Capture d'écran du jeu © EA

Nos coéquipiers ressemblent à de véritables robots. De tueurs en série en mode normal, ils deviennent des boulets absents en mode difficile. Ils ne bougent pratiquement pas, et lorsqu'ils le font, obéissent à des scripts tellement visibles que cela nuit à l'immersion.

Dommage aussi que les ennemis semblent tantôt complètement aveugles, tantôt complètement omniscients malgré la distance qui vous sépare. Ces aberrations ne rendent pourtant pas le jeu difficile, il suffit de se planquer et de détruire tous les bâtiments alentours pour progresser peu à peu.

Suggestions de contenus