Adopter une alimentation anti-fatigue

Trop manger nuit à la productivité. © Jan Mika - 123RF
Je mange donc je suis ! Ce que vous mangez a une influence directe sur votre cerveau. "Une alimentation trop grasse, salée, sucrée va produire des altérations bactériennes qui freinent la neuro-génèse c'est-à-dire la capacité à créer de nouveaux neurones", clarifie Erwan Deveze. Pour fournir l'énergie adéquate au cerveau, la naturopathe Anne-Claire Méret formule quelques règles essentielles : "Il est primordial de manger quand on a faim car cela répond à un vrai besoin du corps. Manger sans faim vous prive d'une énergie précieuse, alors happée par la digestion. N'oubliez pas également de mâcher doucement et priorisez les associations simples d'aliments. Évitez de mélanger protéines et féculents en quantité égale et ne lésinez pas sur les légumes". Une ordonnance 100% vivacité !
Suggestions de contenus