Adolescent, j’ai signé des pétitions pro cannabis…

Il peut être difficile de faire retirer son nom d'une pétition. © Capture d'écran Pétitions24
Le droit à l’oubli fonctionne de la même manière pour les pétitions que pour les sites mais il faut savoir "que c’est toujours très difficile de se faire retirer de ces bases là", juge Albéric Guigou. Elles ne sont pas toujours bien gérées et cela va être mal perçu d’avoir soutenu une cause à un moment donné puis de faire marche arrière.
Quant à Aurélien Boutaudou, il relativise : "Il est illégal de recaler un candidat en fonction de ses opinions. Si le recruteur passe outre c’est forcément un mauvais professionnel et donc une personne avec laquelle on n’a pas envie de travailler. On stigmatise souvent les RH comme des tueurs prêts à supprimer un candidat au premier regard mais ce n’est pas notre métier. Nous sommes là pour recruter des gens, évaluer leurs compétences, pas pour juger leurs opinions politiques sur le cannabis ou l’environnement", dit-il.
Suggestions de contenus