Madame Boulard, 53 ans, signature à gauche et proche du texte

Cette personne semble dominatrice. Mais derrière cette façade se cache de l'instabilité. © JDN
Avec des coudes et des crochets, cette signature offre des caractéristiques identifiables. "C'est certainement une personnalité pas facile, pas commode, car on trouve des angles et des pointus en grand nombre. C'est une femme qui veut dominer et qui refuse la contradiction", explique Martine Veaux. En effet, on assiste ici à "des tremblements, une finale en zigzag, une pression spasmodique qui trahissent de fortes difficultés émotionnelles", estime Marie-Françoise Barbot. Inscrite à gauche et proche du texte, la signature dévoile "un ancrage dans le passé et une forte dépendance à son milieu, à son entourage personnel et professionnel". Cette ligne brisée finale s'associe donc à une personnalité plutôt instable sur le plan des émotions.
Suggestions de contenus