Ne pas se précipiter pour faire une formation complémentaire

Poursuivre ses études n'est pas forcément une bonne idée. © HONGQI ZHANG - 123RF
Des formations, comme les mastères spécialisés, sont destinées aux personnes déjà titulaires d'un Master 2. Mais Manuelle Malot se méfie : "Ce n'est pas toujours efficace et peut même être contre-productif". Si un jeune diplômé n'arrive pas à trouver un emploi à la fin de sa scolarité, "soit c'est effectivement un manque de formation, soit c'est parce que la cible n'est pas la bonne", explique-t-elle. Elle évoque notamment la situation de l'emploi dans certains métiers. Si un secteur est bouché, il est inutile d'allonger sa formation pour s'insérer : "si on a déjà une expérience et qu'on n'arrive pas à être embauché, le problème est ailleurs".
Suggestions de contenus