Et si le vrai choc de simplification était la DSN ?

Depuis 2013, la bataille de la simplification est lancée. Ce chantier visant à faciliter la vie des particuliers et des entreprises est une réelle avancée pour tous. Mais la simplification n'est pas encore matérialisée chez les entrepreneurs.

Les PME ont tout à gagner avec les réformes déclenchées par le choc de simplification. Cependant de nombreuses entreprises rencontrent des difficultés à les mettre en pratique et la transition se révèle complexe.

Le cas de la Déclaration Sociale Nominative (DSN) est révélateur. Cette mesure fait rêver sur le papier puisqu'il s'agit de passer d’une multitude de déclarations sociales à une seule et unique déclaration. En pratique, c’est une autre histoire … L’accompagnement professionnel pour une transition en douceur fait défaut. Au lieu d’être un soulagement, la DSN risque de s’ajouter à la liste des nombreux processus administratifs français longs et complexes.

La DSN est pourtant l'une des mesures phares des 200 propositions du choc de simplification en faveur du développement économique et de l’emploi et elle est généralisée à toutes les entreprises françaises relevant du régime général de sécurité sociale depuis le 1er janvier 2017.

Alors comment les entreprises peuvent-elles profiter de cette excellente initiative qu’est la DSN sans friction au moment de la transition ?

La DSN : Théorie VS réalité

Malgré le très bon fond de la DSN, il est très compliqué de la mettre en place de manière pérenne sans assistance professionnelle : la transmission rétroactive n’est plus possible, certaines informations à propos des salariés sont devenues indispensables pour la génération correcte et dans les temps de la DSN. Autant d’informations que les entreprises ont besoin de maîtriser pour ne pas être sujettes aux pénalités encourues en cas de non respect de l’obligation de DSN.

Outre la complexité des démarches et la rigidité des délais, la réelle difficulté réside dans la transition d’un système à un autre. Sur le court terme, la DSN représente pour les entreprises, en particulier les TPE et PME, une charge de travail supplémentaire non négligeable due à un accompagnement limité. 

La digitalisation et l’automatisation à la rescousse d’une implémentation efficace de la DSN

Cette nouvelle ère de simplification et de digitalisation a fait naître de nouveaux acteurs (enfin!) qui proposent aux entreprises des solutions efficaces pour leur permettre de vivre au mieux cette transition.
Face au coût de mise en oeuvre de la synchronisation de son logiciel de paie pour intégrer la DSN et à la perte de temps que cela engendre, ces nouveaux outils offrent la possibilité d’automatiser et digitaliser ces changements en complétant automatiquement la DSN. 
En effet, la DSN est le reflet exact de la paie chaque mois et est donc automatiquement complétée suite aux éléments variables indiqués durant le mois au sujet des salariés par l’employeur. Elle est ensuite automatiquement déposée chaque mois sur la plateforme Net-entreprises. L’employeur n’a plus à se soucier de sa mise en place, des délais à respecter, des déclarations à déposer, etc. Ce type d’outils prend en compte toutes les caractéristiques de l’entreprise (nombre de salariés, DSN mensuelle ou événementielle, etc.) et gère la DSN  automatiquement, simplement et en temps réel.

En tant qu'acteur de la transformation digitale des entreprises, je suis convaincu que les RH, pilier des organisations, n’en sont qu'au tout début de leur révolution en France. Les innovations sont bien là et leurs apports sont incontestables pour beaucoup de professionnels. Nous créons des outils performants pour que les entreprises puissent envisager sereinement les évolutions à venir. Le choc de simplification a bien lieu avec de nombreuses opportunités à la clé : des changements profonds dans la pratique des métiers RH et l'émergence de nouveaux outils technologiques qui changent la vie des RH mais aussi celle des employés.

Annonces Google