Augmenter le revenu du dirigeant

Encore faut-il trouver le juste équilibre entre l'impôt sur le revenu et l'impôt sur les sociétés... © Stylephotographs / 123rf.com
Simple mais efficace : augmenter le revenu du dirigeant fait baisser automatiquement le bénéfice imposable et, de facto, le montant de l'IS. En revanche, cette somme n'échappe pas à l'imposition, puisque le chef d'entreprise la déclarera dans son impôt sur le revenu (IR). "Cet arbitrage est très courant dans les TPE et PME et, trop souvent, les patrons préfèrent se payer peu pour payer moins d'IR", avance Antoine Tranchimand, conseiller en gestion de patrimoine de K&P Finance. "Et au moment de prendre leur retraite, ils se rendent compte qu'ils ont peu cotisé mais payé beaucoup d'IS", poursuit-t-il. "Le niveau des charges sociales d'un gérant de SARL est bas comparativement aux autres actifs, donc il est intéressent de ne pas tout laisser dans l'entreprise, surtout si l'on se retrouve avec une trésorerie excédentaire dont on ne sait que faire !"
Suggestions de contenus