Le bitcoin, nouvel outil de prédiction des marchés ?

Le bitcoin, nouvel outil de prédiction des marchés ? Certains traders estiment que l'évolution de la cryptomonnaie peut servir d'indicateur de retournement des marchés, citant l'effondrement qui a précédé le fort recul des bourses début février.

A défaut de susciter l'enthousiasme des régulateurs et le même attrait qu'en fin d'année dernière, le bitcoin pourrait devenir un nouvel indicateur d'évolution des marchés, servant à prédire les phases d'expansion et de retournement. C'est du moins l'avis de certains investisseurs qui sont de plus en plus attentifs à l'évolution de son cours, pour tenter de connaître les prochaines phases d'effondrement boursier.

Principal événement qui les a conduits à un tel raisonnement, la chute de plus de 50% de la cryptomonnaie entre fin décembre et fin janvier, devançant de quelques semaines l'épisode de chahut boursier début février, où l'indice S& P a fléchi de 10% en trois jours. Le bitcoin pourrait donc constituer un baromètre du sentiment des investisseurs en cryptomonnaie, sentiment qui finirait par gagner l'ensemble du marché. Le bitcoin a d'ailleurs atteint un point haut de 19 343 dollars le 19 décembre 2017, un mois environ avant que le S&P ne touche son propre record de 2 872 points le 26 janvier dernier. Les traders analysent particulièrement les très forts mouvements de volatilité de la devise virtuelle pour connaître le sentiment des marchés.

Le bitcoin serait devenu l'équivalent des entreprises de l'Internet les plus volatiles des années 1990

La volatilité a d'ailleurs progressé ces dernières semaines, à la fois sur les bourses et vis-à-vis du bitcoin, mais pour des raisons différentes. L'indice VIX a ainsi atteint près de 20 début mars, après que le président Trump a annoncé vouloir augmenter les tarifs douaniers sur les importations de fer et douanier, faisant craindre aux marchés le début d'une guerre commerciale. Le VIX est ensuite redescendu autour de 15, les bons chiffres de l'emploi américain ayant contribué à rassurer. L'effondrement du bitcoin, qui est passé sous les 10 000 dollars début février, a résulté de son côté d'un regain de fermeté de la part des régulateurs financiers. Si la corrélation entre le bitcoin et le S&P n'a pas toujours été évidente, elle a atteint un plus haut depuis janvier 2016 début février 2018 selon les données de Data Treck Research citées par le Wall Street Jounal, soulignant que cette corrélation est particulièrement notable dans les périodes de "panique" des marchés, où la psychologie et la perception des investisseurs est plus prononcée.

Le bitcoin serait donc devenu l'équivalent des entreprises de l'Internet les plus volatiles des années 1990, sujettes à de forts mouvements spéculatifs malgré de moindres perspectives de rendement et profit. Ces entreprises sont les premières à s'être effondrées, quelques mois avant l'éclatement de la bulle Internet qui avait fait plonger le S&P 500 de 49% entre 2000 et 2002. Alors que les investisseurs cherchent les facteurs qui pourraient déclencher la prochaine contraction des marchés, entre le resserrement monétaire généralisé, le regain de protectionnisme international ou encore une inflation plus rapide que prévu, l'évolution du bitcoin pourrait leur servir de curseur pour jauger le sentiment et la psychologie des acteurs de marché.

Article originel publié sur WanSquare le 12/03/2018.

Offre découverte : WanSquare gratuit pendant 1 mois

WanSquare, média dédié aux coulisses de l’économie et de la finance, s’adresse à tous ceux qui veulent aller plus loin dans le décryptage de l’actualité économique. Paramétrable en fonction de ses besoins, Wansquare délivre en temps réel des informations exclusives et non-conformistes. Profiter de l’offre.

Bitcoins / Fintech

Annonces Google