Red Hat lâche MySQL au profit de MariaDB

Red Hat lâche MySQL au profit de MariaDB Après OpenSuSE et Fedora, c'est au tour de Red Hat de planter un couteau dans le dos de MySQL en équipant sa prochaine version RHEL 7.0 du fork MariaDB. CentOS suivra naturellement.

MySQL n'est plus en odeur de sainteté dans les distributions Linux. Red Hat a ainsi annoncé à l'occasion de son évènement Red Hat Summit de Boston qu'il allait remplacer le système de gestion de base de données MySQL par MariaDB. En agissant de la sorte, Red Hat fait un pied de nez à Oracle, propriétaire de MySQL depuis le rachat de Sun Microsystems en 2010. Il faut dire que les tensions se sont multipliées entre les deux acteurs, surtout depuis l'annonce par Oracle de la mise à disposition de son service de mise à jour de noyau Linux, Ksplice, à destination des utilisateurs de Red Hat Enterprise Linux.

Red Hat n'est pas la seule distribution Linux à se passer de MySQL par défaut en choisissant à sa place son fork MariaDB. Cela est également le cas pour OpenSuse (qui embarquera MariaDB dans sa version 12.3) ainsi que Fedora (pour sa version 19). Dans le cas de Red Hat, c'est pour Red Hat Enterprise Linux 7.0 que la bascule de MySQL vers MariaDB sera effectuée. A noter que CentOS, la version communautaire de Red Hat, sera par effet domino elle aussi concernée par ce changement. MariaDB est distribué gratuitement en version GNU GPL, et soutenu par Michael Widenius, co-fondateur de MySQL.

Annonces Google