Microsoft : nombreux départs à la tête du groupe

Microsoft : nombreux départs à la tête du groupe Stephen Elop, ex-PDG de Nokia, quitte le navire. Quant aux divisions Operating Systems Group et Devices, elles fusionnent.

Microsoft modifie sa structure de gouvernance. L'éditeur regroupe en une division unique ses divisions Operating Systems Group, chargée du développement de Windows, et Microsoft Devices Group, centrée sur les terminaux (Surface, Xbox et smartphones).

Baptisée Windows and Devices Group (WDG), la nouvelle entité sera dirigée par Terry Myserson, précédemment vice-président de l'Operating Systems Group. Quant à Stephen Elop, ex-PDG de Nokia et patron du Microsoft Devices Group, il quitte Microsoft. Elop avait pris les commandes de cette entité dans la foulée du rachat des activités terminaux de Nokia par Microsoft en 2013. 

De nombreux départs

Scott Guthrie conserve la direction des activités Cloud (Azure) et Enterprise (Windows Server, System Center...). Mais il voit sa sphère de responsabilité s'étendre. "L'équipe Cloud et Enterprise, ou C+E, aura aussi pour mission de développer des services d'infrastructure et métier à valeur ajoutée, notamment sur le terrain de la donnée, de l'analytics, de la sécurité, du management et des outils de développement", précise Microsoft. Les équipes Dynamics rejoignent aussi la division C+E. "L'idée est ainsi d'accélérer nos travaux autour de nos offres ERP et CRM, et de capitaliser sur la dynamique de R&D et d'innovation des équipes Cloud et Enterprise", précise Microsoft.

A l'occasion de cette réorganisation, Stephen Elop n'est pas le seul à quitter le navire. C'est aussi le cas de Kirill Tatarinov, qui était à la tête de Microsoft Dynamics, mais aussi de Jo Harlow (un ex-dirigeant de Nokia), et Eric Rudder, le patron la division Education.

Annonces Google