Comparatif : 6 plateformes cloud de développement "low code" Mendix, l'ouverture sur le cloud public et l'IoT

Fondé en 2005 aux Pays-Bas, Mendix a depuis déménagé à Boston, aux États-Unis. Bien positionné par les cabinets Gartner et Forrester, l'éditeur propose un outil de modélisation basé sur un environnement de développement visuel. Il revendique plus de 3 400 organisations clientes dans le monde, sans pour autant préciser le nombre d'utilisateurs de sa version gratuite.

Développer des applications pour l'IoT

Dans sa version la plus récente (7), Mendix met l'accent sur le développement rapide de "smart apps" pour l'internet des objets en proposant des connecteurs prêts à l'emploi avec AWS IoT, IBM Watson ou LoRaWAN.

Les applications conçues avec Mendix peuvent être déployées sur les infrastructures d'Amazon Web Services, IBM Bluemix ou Microsoft Azure. Le recours aux technologies Cloud Foundry et à Docker assure leur portabilité sur les clouds publics, privés ou hybrides. Enfin, Mendix propose une place de marché avec des centaines de composants et applications préconçues.

Mendix en bref

Points forts

Points faibles

- Antériorité de la solution

- Ouverture de la plateforme aux infrastructures de cloud public

- Politique de sécurité supportée pour partie par des partenaires

- Proie possible sur le marché de l'aPaaS en voie de consolidation