Cloud hybride : Microsoft s'étend à Amazon Web Services

Microsoft propose un nouvel outil qui va permettre de piloter des services Azure, mais aussi Amazon Web Services, VMware et OpenStack.

Grâce à un nouvel outil baptisé Microsoft Operations Management Suite (OMS), System Center va permettre de piloter des actifs informatiques qu'ils soient basés sur Windows Server, Azure, mais aussi Amazon Web Services, OpenStack ou VMware. Disponible en mode cloud, OMS est conçu comme une extension de System Center 2016 - qui est lancé en bêta cette semaine. Il est d'ores et déjà possible de le tester (en cliquant ici).

Vers une solution de cloud hybride universel

OMS recouvre toute une série de services d'automatisation et d'orchestration quel que soit l'environnement de cloud (public ou privé), de la création jusqu'au déploiement et la gestion des ressources IT. OMS intègre aussi des dispositifs multi-clouds d'analyse de logs, de détection d'intrusion, de gestion de la haute disponibilité... "OMS est dessiné pour faire de System Center une solution de gestion de cloud hybride de bout en bout", commente Anne-Lise Touati, directrice des offres serveurs et cloud chez Microsoft France.

Annonces Google