Microsoft victime de la faille Java

Après Facebook et Apple, c'est au tour de la firme de Redmond d'être touchée de plein fouet par la vulnérabilité Java 0-day. La Business Unit Mac a été particulièrement exposée.

Dans un blog officiel, Microsoft a indiqué avoir à son tour été victime de la faille de sécurité zero-day Java qui a récemment frappé Facebook et Apple. Redmond explique ainsi qu'au cours de son enquête il a "trouvé un petit nombre d'ordinateurs, incluant certains de sa Business Unit Mac, infectés par un logiciel malicieux utilisant des techniques similaires indiquées par d'autres organisations".

Microsoft précise par ailleurs n'avoir aucune preuve que des données de clients ont pu être découvertes ou volées en raison de l'exploitation de cette vulnérabilité Java par les pirates. La semaine dernière, Apple a proposé un correctif pour combler ce trou de sécurité. Face à l'accumulation de failles critiques Java sur ces derniers mois, des experts sont même allés jusqu'à recommander de désactiver Java.

Annonces Google