La cartographie comme arme des Sapeurs-pompiers de l'Yonne L'état et la disponibilité des poteaux : une connaissance précieuse

"Nous avons souhaité proposer aux opérateurs du centre de traitement des appels une interface SIG la plus simple possible de manière à éviter toute manipulation hasardeuse. Les écrans auxquels ils ont accès sont donc prédéfinis et ne présentent qu'un nombre de choix limités car les opérateurs ne sont ni géographes, ni géomaticiens", avance Charles Million.

Et le responsable SIG au sein du SDIS 89 de préciser : "Lorsque une demande de secours est créée, le logiciel d'alertes fait parvenir une trame par socket au logiciel SIG qui est en mesure de reconnaître chaque paramètre de l'alerte car chacun d'eux dispose d'un identifiant unique".

Les enjeux du couplage du logiciel d'alertes au système d'information géographique sont multiples. Parmi eux, la possibilité de rechercher par exemple les poteaux d'incendie qui se trouvent dans un rayon de 200 mètres du lieu de l'intervention. Une distance qui ne doit rien au hasard, car elle correspond à la longueur des tuyaux d'eau fixés sur les camions des sapeurs-pompiers.

Mais également de se rendre compte, en temps réel, de leur disponibilité ou vétusté, et de tout ou partie des ressources disponibles dans les différents centres de secours du département.

afin de ne pas perturber la gestion opérationnelle du cta, la décision a été
Afin de ne pas perturber la gestion opérationnelle du CTA, la décision a été prise de recourir à deux serveurs distincts pour la gestion des alertes et le SIG © Benchmark Group

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Serveurs / Benchmark