Atmel licencie 1 300 salariés et vend ses usines

Le fabricant de composants électroniques Atmel a annoncé un plan drastique de réduction des coûts se traduisant par une vague de licenciements et la vente de deux usines de production situées en Grande-Bretagne et en Allemagne. Sur les 1 300 salariés remerciés, 300 le sont sur la base de départs volontaires. Atmel a évalué le montant de la réduction des coûts à 95 millions de dollars par an dès 2008.

Annonces Google