Microsoft France : une rentrée sous le signe de Windows 7

La filiale française de l'éditeur dresse un bilan positif de son année fiscale 2009, et se prépare à une année 2010 riche en annonces sur le front de sa plate-forme.

A l'occasion de la conférence de rentrée de Microsoft France, Eric Boustouller, directeur de la filiale française, s'est félicité des résultats réalisés par l'entité sur l'année fiscale 2009 (clôturée au 30 juin dernier).

"Nous affichons une croissance à deux chiffres à la fois sur les segments grand public et professionnel", a-t-il rappelé. "L'année qui vient de se terminer a été marquée par un investissement sans précédent du groupe en matière de R&D, de l'ordre de 9 milliards de dollars". Pour mémoire, cette enveloppe avait été de 8 milliards de dollars en 2008, et de 6 milliards de dollars en 2007.

Eric Boustouller a détaillé les principaux leviers sur lesquels Microsoft entend investir pour poursuivre son développement dans les années qui viennent. D'abord l'ouverture de la technologie Windows sur d'autres environnements technologiques. Ensuite le développement d'un écosystème de partenaires autour de la technologie Windows, que ce soit dans le domaine matériel et logiciel.

"Enfin, notre développement passe par notre capacité à capter des talents pour tenter d'être toujours en avance sur le marché", a lancé le directeur France.
 

Niveau de croissance par produits Microsoft en France (segment entreprise)
DomaineProduitNiveau de croissance
Source : Microsoft 2009
Plate-formeWindows Server+ 15%
System Center+ 40%
Forefront+ 45%
CommunicationExchange Server+ 10%
Office Communication Server+ 45%
SharePoint Server+ 25%
DécisionnelSQL Server+ 10%
Dynamics CRM+ 15%
Visual Studio+ 10%
Web / RIASilverlight+ 10%

 

Prenant la parole sur la partie des produits orientés entreprises, Marc Jalabert, directeur du marketing et des opérations de Microsoft France, a dressé un bilan de l'année écoulée. "Sur 13 zones géographiques, la filiale française arrive pour la première fois en 2009 en tête des indicateurs internes du groupe en matière de performance financière", a-t-il lâché (voir le détail dans le tableau ci-dessus).

Pour la feuille de route à venir, Microsoft France concentre pour l'heure ses efforts sur Windows 7, dont la sortie est prévue pour le 22 octobre prochain. Tirant les leçons du semi-échec du lancement de Vista, l'éditeur n'a pas droit à l'erreur.

"Windows 7 nécessitera moins de ressources machines que son précédesseur, ce qui le mettra à la portée de 50% des PC existants", a rappelé Marc Jalabert. Un gros travail de préparation a également été réalisé avec les partenaires du groupe sur la question de l'interopérabilité logicielle et matérielle.

"Windows 7 sera également deux fois moins cher à administrer que Vista", a poursuivi Marc Jalabert, en égrénant les groupes français d'ores et déjà impliqués dans des programmes d'adoption : Sanofi-aventis, Renault, Elior, Bouygues, Crédit Agricole...

Feuilles de routes des lancements 2009-2010
6 octobre 2009Février 2010
Source : Microsoft
Windows Phone (Windows Mobile 6.5)Office 2010
Exchange Server 2010SQL Server 2008 R2
ForeFront et System Center 2010Visual Studio 2010
AzureSharepoint Server 2010

 

Windows

Annonces Google