Renault se met à l'e-commerce et développe son budget Web


Le constructeur réduit ses dépenses publicitaires globales tout en misant sur le Web. Il va lancer un site e-commerce et une Web TV.

Pour faire face à la crise du secteur automobile, Renault annonce des évolutions dans sa stratégie marketing. Si le constructeur va réduire ses dépenses globales dans ce domaine en 2009, il compte aussi privilégier les canaux Internet et télévision.

Renault va ainsi se lancer dans le commerce en ligne en créant Renaultshop. Un site dont l'objectif est de "réduire les stocks et d'accélérer les ventes de véhicules neufs", en partenariat avec le réseau de concessionnaires. Il sera lancé en France et en Espagne avant l'été, avant l'Italie, l'Allemagne et le Royaume-Uni. 

Une initiative qui rappelle le Peugeot Webstore, mis en ligne il y a plus d'un an (Lire Peugeot va pas à pas vers la vente en ligne, du 01/02/08). Les constructeurs sont généralement réticents à permettre l'achat complet de véhicules sur le Web, pour ne pas concurrencer leur réseau.

Au-delà de ce site, Renault mise également sur le Web pour sa communication. La marque indique ainsi que ses dépenses publicitaires en ligne auront doublé entre 2007 et 2009, alors que l'ensemble des investissements marketing vont être revus à la baisse cette année. Internet représente près de 15 % des achats média de Renault. Par ailleurs, le constructeur va lancer une version française de sa Web TV, Renault.tv, dont il se servira pour communiquer, informer et divertir. Une version anglaise existe déjà.

Renault