Shopoon devient Pureshopping et mise sur la recherche visuelle


Un moteur de recherche par la forme ou la couleur est au centre de la nouvelle version du site de shopping, qui entend ainsi favoriser le lèche-vitrine.

Le moteur de shopping Shopoon.fr change de nom et devient Pureshopping.com. Cette nouvelle version du site, mise en ligne le 1er avril dernier et dont le design est dû à Visual Link, se distingue en particulier par une nouvelle manière de naviguer basée sur un moteur de recherche par l'image, destiné à favoriser le lèche-vitrine et l'achat d'impulsion.

Œuvre de LTU Technologies, ce moteur permet une recherche par la couleur de l'article ou par la similarité visuelle à travers un bouton "similarité" sous les images. Ces informations de forme et de couleur ne sont pas inscrites dans une base de données, mais extraites de l'image par le moteur lui-même. Le principe d'une telle recherche est de permettre une navigation transverse aux marques et même aux catégories de produits.

"Nous pensons que pour être pertinent dans la mode et la décoration, un moteur de shopping doit faciliter le lèche-vitrine et l'inspiration, explique le directeur général Fabrice Berger Duquenne. C'est ce que nous faisons avec ce nouveau moteur, de même qu'en remontant des idées sur la page d'accueil et en mettant à jour chaque semaine une sélection éditorialisée d'articles."

En préparation du lancement, de nouvelles marques ont été intégrées - Antik Batik, Lamarthe, Galeries Lafayette, Place des Tendances… - qui témoignent de la montée en gamme voulue par le moteur. Vendu en décembre 2008 par La Redoute au groupe Webedia, il indexe dorénavant un peu moins de 500 000 références de 8 000 marques mode, décoration et beauté, pour une audience qui dépassait 1,9 millions de visiteurs uniques en janvier d'après Nielsen.

Moins d'une semaine après la sortie de cette nouvelle version, Fabrice Berger Duquenne a d'ores et déjà constaté une augmentation de 30 % du nombre de pages vues par visiteur ainsi qu'une hausse de 25 % du temps passé sur le site. En version bêta pendant plus d'un an, ce moteur de recherche visuelle augmentait déjà le taux de transformation de 25 à 30 %.

A sa création en 2000, LTU Technologies avait brièvement proposé son moteur de recherche visuelle aux sites marchands, jusqu'à ce que l'éclatement de la bulle Internet ne l'oblige à se recentrer sur l'industrie de la défense. La société, dont le seul e-marchand client est Shopoon, annonce désormais son intention de revenir dans le e-commerce.

Le coût moyen de déploiement d'une version sous licence du moteur de recherche visuelle de LTU avoisine les 50 000 dollars (37 000 euros) pour un e-commerçant de taille moyenne, selon "Internet Retailer", qui précise que LTU propose aussi une version SaaS moins chère à laquelle les marchands peuvent s'abonner en ligne.

Autour du même sujet