iPhone 5 : ce qui lui manque et que les rumeurs prédisaient

Toutes les nouveautés de l'iPhone 5 avaient été dévoilées par les rumeurs. Mais toutes les rumeurs ne se sont pas vérifiées.

Rarement les détails d'un produit Apple n'avaient été à ce point révélés avant sa présentation officielle qu'avec l'iPhone 5. Conséquence : peu de surprises (les principales nouveautés étaient déjà connues), mais des déceptions : plusieurs nouveautés attendues et relayées par les rumeurs sont finalement absentes de l'iPhone 5 (lire le dossier : L'iPhone 5 sous toutes les coutures, du 13/09/12).

 

Pas de 4G en France

La principale déception est l'absence de 4G en France.  Les bandes de fréquences utilisées pour le LTE ne sont pas gérées par l'iPhone 5. Résultat, un utilisateur devra changer de téléphone s'il veut profiter du très haut débit mobile, dont les premières offres seront commercialisées à partir de 2013 (lire l'article : L'iPhone 5 n'est pas compatible 4G en France, du 13/09/12).

 

Pas de NFC

Alors que la technologie est présente dans le Galaxy S3 de Samsung, Apple a décidé de faire l'impasse dessus. Pourtant, le marché semble prêt à se déployer. Il ne manque plus qu'à en équiper les terminaux. L'iPhone ne permettra donc pas de réaliser de paiement mobile sans contact. Dommage, car le système de coupons mobiles d'Apple, Passbook, aurait pu trouver son prolongement dans le paiement via NFC. D'autant qu'Apple détient 450 millions de comptes iTunes prêts à payer en un clic (lire l'article : L'iPhone 5 va rendre réel les coupons mobiles, du 13/09/12).

 

Pas plus de stockage

Les générations d'iPhone passent, la définition de son écran augmente, ses capacités matériel aussi, et les applications sont de plus en plus lourdes... Pourtant, Apple continue invariablement à proposer une gamme de terminaux à 16, 32 et 64 GB... Et toujours pas de possibilité de rajouter du stockage supplémentaire.

IPhone / Apple