Martin Génot (Network Finance2) "Le fonds Network Finance 2 sera doté de 10 millions d'euros"

Network Finance 1 avait déjà financé Enviedefraises, Digiprice et Nemo Agency. Network Finance 2 ciblera 20 projets Internet et rémunérera leurs mentors en fonction de leurs performances, explique son président.

JDN. Quel est l'objectif de votre nouveaux fonds, Network Finance 2 ?

Martin Génot. Network Finance 1 nous a permis d'affiner notre intérêt dans les sociétés Internet. Aux Etats-Unis, les investissements de réamorçage connaissent un taux de succès de l'ordre de 50 %. Avec 100 % de succès pour Network Finance 1 sur les cinq projets amorcés, nous avons pu confirmer la nécessité de reformuler le business model des start-up dès leur arrivée. Pour Network Finance 2, de plus en plus d'entrepreneurs nous rejoignent en tant que parrains de projets dans l'e-commerce, l'intermédiation et les technologies mobiles. Le fonds sera doté de 10 millions d'euros et notre stratégie vise uniquement des opérations d'amorçage de sociétés à fort potentiel autour du monde numérique. L'idée est de cibler vingt projets sur une période d'environ 3 ans, et d'accentuer leur suivi.


Comment allez-vous faire évoluer le parrainage des porteurs de projets ?

Pour Network Finance 2, les parrains des start-up ne seront pas forcément des individus présents dans notre comité d'investissement : ils sont issus d'un réseau d'entrepreneurs du Net que nous avons établi au fil du temps. Cette fois, nous avons décidé d'institutionnaliser le parrainage, chose originale puisque les parrains seront rémunérés par les start-up à hauteur de 5 000 euros par an. Nous voyons cela comme un gage de productivité et de rentabilité. Les parrains de Network Finance 2 seront également rémunérés à la performance, à travers un système de points. Nous mettons cela en place car nous considérons que les actionnaires qui aident les start-up doivent être rémunérés en fonction de la qualité de leur travail. Les points permettront de qualifier leur implication dans les projets.


Quelle différence y a-t-il entre le rôle des parrains et celui du comité d'investissement ?

Le comité d'investissement a pour charge d'évaluer les projets dans un premier temps, puis, pour chaque projet, de proposer un parrain que devront coopter les parrains du réseau. Le processus d'évaluation du projet reste traditionnel et permet d'évaluer le business modèle, l'équipe, etc. L'une des caractéristiques de notre fonds est qu'il rassemble uniquement des entrepreneurs du Web. En ce qui concerne la répartition de la plus-value (carried interest, ndlr), elle sera de 20 % pour l'équipe de gestion et sera sujette à une répartition égale : un tiers réparti également entre les trois présidents du fonds, un autre tiers pour les autres membres du comité d'investissement et enfin un tiers pour les parrains.



Martin Génot, après un début de carrière dans l'industrie, investit la Toile en 2000 et devient directeur général de Photoways.com jusqu'en 2007. En 2007, il crée Network Finance 1. Il cofonde ensuite Inspirational Stores, Wyyne.com et AMARPI, l'éditeur de Fourmisante.com. Martin Génot est également membre de divers comités stratégique (Agregator, Cojean, Envie de Fraises) et de Pleiade Investissement. Il est aujourd'hui co-président de Network Finance 2 avec Pascal Chevalier (Netbooster) et Gilles Enguehard (Network Finances SAS, CPI Ventures).

Capital risque / Levée de fonds