Les Français rejettent en bloc la pub ciblée ou géolocalisée La géolocalisation massivement rejetée

Les Français sont relativement ouverts à l'idée de communiquer aux marques et aux enseignes leur nom, leur adresses postale et Internet ou encore leur date de naissance. Ils sont d'ailleurs 27 % à déclarer accepter de leur confier leurs goûts et leurs préférences, en échange d'avantages personnalisés.

C'est loin d'être le cas pour les données plus personnelles. 74 % refusent de donner leur revenu et 74 % leur photo. A moins que ce ne soit obligatoire, une large majorité également préfère ne pas communiquer l'âge de ses enfants, ses données biométriques et son numéro de mobile. Enfin, 77 % s'opposent catégoriquement à leur géolocalisation, refusant absolument que les marques et enseignes connaissent leur localisation grâce à leur mobile. 15 % s'y résolvent "uniquement si c'est obligatoire".


baromètre de l'intrusion 2011 : données communicables
Baromètre de l'intrusion 2011 : Données communicables © ETO, Market Audit, 2011

Autour du même sujet