10 conseils pour faire une publicité vidéo efficace Choisir le bon timing mais pas seulement...

Le contact avec l'utilisateur est différent selon les médias, il faut donc penser la vidéo en fonction du support où elle est diffusée. Sur Internet plus qu'ailleurs, l'annonceur ne dispose que de quelques secondes pour capter l'attention des internautes.

 

la vidéo 'the lady noire affair' fait partie d'une série de vidéos de plusieurs
La vidéo "The Lady Noire Affair" fait partie d'une série de vidéos de plusieurs minutes mettant en scène les produits Lady Dior. © Dior

Il vaut donc mieux réaliser des formats vidéo assez courts. "Le pré-roll vidéo étant un format imposé, il doit durer 10 à 15 secondes afin d'éviter un effet répulsif, tout comme pour la bannière vidéo", conseille Olivier Heckmann, fondateur et PDG de Kewego, société qui propose un support technique et des services en matière de vidéo pour les supports numériques. La plate-forme de Kewego héberge un million de vidéos.

 

Chez Alternative TV, le nouveau département de 6:AM (groupe Fullsix) dédié à la publicité vidéo sur Internet, on propose 15 à 20 secondes. De plus, même si la vidéo est courte, "il faut prévoir des stimuli pour conserver l'attention de l'internaute jusqu'au pack shot à la fin de la vidéo", complète Vincent Balusseau, directeur général au sein de la société de production Première Heure. Pour lui, l'essentiel n'est pas la durée de la vidéo mais son rythme : comment elle capte ou détourne l'attention de l'internaute, la conserve, et la récompense au sein du pack shot.

 

Il faut aussi tenir compte du fait que le Web présente moins de contraintes de distribution que la télévision où un spot de 30 secondes coûte cher. C'est pourquoi l'on peut imaginer, sur un niveau de communication secondaire, des formats vidéo plus longs, sur le mode du story telling, racontant une histoire autour d'un produit. "Pour Ladydior.com, Dior a ainsi créé avec le réalisateur de "La môme" et Marion Cotillard une série de vidéos représentant des chapitres de huit minutes chacun, illustre Olivier Heckmann. C'est très haut de gamme."

 

Le post roll vidéo supporte aussi très bien des formats plus longs qu'en pré-roll ou en bannière, de plusieurs minutes même. L'internaute qui a déjà vu le contenu de la vidéo qu'il cherchait n'est pas gêné par le post roll. C'est donc un format particulièrement intéressant par exemple pour les bandes annonces de cinéma.

Autour du même sujet