Carat : du média traditionnel au digital Projets, développements et acquisitions pour 2008

La croissance du groupe est pour moitié interne et pour moité liée aux acquisitions, et se dispatche sur tous les pans de la communication (lire l'article du 08/09/2004 : Aegis Media veut gérer l'ensemble de la chaîne de communication interactive)

 

Ainsi, depuis 2007, Aegis s'est lancé dans le marketing mobile, aussi bien pour la création de sites, de jeux, de publicité ou bien du tracking. Pour ce faire, plusieures agences de marketing mobile ont été acquises via Isobar et réunies sous la marque Marvellous (lire l'interview d'Antoine Leveque, DG de Marvellous France, du 22/02/2008).

 

Aegis accélère également le développement de son offre en matière de blogs et d'animations communautaire depuis le début de l'année 2008. "Notre entité française en charge de cette activité, Noise, a vocation a devenir mondiale", souligne Marie-Laure Sauty de Chalon.

 

Et rien qu'au mois de juin 2008, Aegis a annoncé plusieurs nouvelles  acquisitions dont Adwatch, une agence de marketing interactif russe qui réalise entre autres de l'achat d'espaces et du media planning. Le groupe a jeté son dévolu sur MenCompany en Italie, agence spécialisée sur le marketing expérientiel et le sponsoring, ainsi que l'agence thaïlandaise Globlet pour le search engine marketing. D'ici la fin de l'année, Farfar, l'agence de création suédoise d'Aegis, va également être lancée en France.

 

De son côté, l'agence média Carat est aujourd'hui présente dans près de 75 pays, avec de forts développements dans les pays du Magreb, l'Europe de l'Est et l'Europe centrale, l'Asie, l'Amérique centrale et du Sud où elle était peu présente jusqu'ici. Et depuis début 2008, Carat a remporté deux clients mondiaux : Mattel et Johnson&Johnson, et ce pour tous les médias.

Aegis