AT&T se révolte contre Apple et son iPhone


L'opérateur, qui ne détient peut-être plus pour très longtemps l'exclusivité sur la vente d'iPhone aux Etats-Unis, a annoncé plusieurs initiatives allant à l'encontre d'Apple.

Lors d'une conférence donnée au Consumer Electronics Show, AT&T a fait plusieurs annonces sonnant comme autant d'assauts contre Apple. Ralph de la Vega, patron de l'opérateur, a indiqué qu'AT&T commercialiserait bientôt cinq téléphones mobiles sous Android, ainsi que deux smartphones de Palm sous webOS. De quoi laisser penser que l'opérateur se prépare à voir la FCC mettre fin à son exclusivité sur la vente de l'iPhone (lire l'article Vers la fin de l'exclusivité de l'iPhone aux Etats-Unis ?, du 19/06/2009).

D'autant qu'AT&T ne s'en est pas tenu là, ouvrant un autre front, cette fois sur le terrain des applications mobiles. Son initiative "Apps For All" vise à rendre les applications disponibles aux utilisateurs de smartphones comme de téléphones mobiles simples. Ralph de la Vega a en particulier regretté que les 100 000 applications proposées sur l'AppStore ne soient accessibles qu'aux détenteurs d'un iPhone.

L'opérateur va donc concevoir avec Qualcomm un SDK (kit de développement logiciel) visant à standardiser le développement d'applications mobiles. Au deuxième semestre 2010 sera également ouverte une boutique baptisée AT&T App Center, calqué sur le modèle économique de l'AppStore.

IPhone / Apple