Wengo, le Skype français, veut lever de 10 à 15 millions d'euros

Wengo, équivalent français de Skype, préparerait une levée de fonds de 10 à 15 millions d'euros, selon le quotidien Les Echos,  en cédant de 20 % à 35 % de son capital à des capital-risqueurs, soit une valorisation de 30 à 75 millions d'euros. La capital de l'opérateur de téléphonie en ligne est détenu par Neuf Cegetel à hauteur des deux tiers, le tiers restant appartenant aux fondateurs de Wengo. Neuf Cegetel a également une option d'achat sur les 33 % des fondateurs et a déjà avancé près de 7,5 millions d'euros à la jeune pousse. Wengo comptait fin juin 970.000 utilisateurs inscrits, dont 2 % utilisent des services payants. La start-up vient par ailleurs de lancer un nouveau produit, WDeal, permettant de payer en ligne des services vocaux tels que des cours à domicile par téléphone.