Patrick de La Chevardière (Directeur financier de Total) "A 80 dollars le baril, Total n'a pas besoin de céder des actifs"

Résultats, investissements, stratégie... Patrick de La Chevardière répond aux questions du Journal du Net.

Total a publié d'excellents résultats annuels 2010. Le pétrolier affiche des profits en hausse de 32% par rapport à 2009, soit 10,3 milliards d'euros. Une tendance qui lui a permis de se désendetter et de consacrer plus d'argent à ses investissements. En 2011, le groupe va y consacrer 16 milliards d'euros dont 80% pour l'exploration-production.

 

La stratégie financière du pétrolier ne varie pas d'une année sur l'autre. En 2011, comme en 2010, Total va consacrer la moitié de ses bénéfices à ses actionnaires. L'autre moitié est destinée au renforcement des capitaux propres de l'entreprise.

D'un point de vue stratégique, Total souhaite rester une société intégrée qui a vocation à intevenir aussi bien dans l'exploration, la production, le raffinage et la distribution. Patrick de La Chevardière dément d'ailleurs les projets de cessions d'actifs. Selon lui, "à 80 dollars le baril, Total n'a pas besoin de céder d'actifs".

Mais l'entreprise française surveille comme l'eau sur le feu les projets dans le domaine des énergies renouvelables. Au cas où.

Total / Capitaux propres