Dons du Téléthon : comment est géré l'argent L'AFM place de l'argent tous les ans

l'association place son argent car elle ne le dépense pas immédiatement.
L'association place son argent car elle ne le dépense pas immédiatement. © France 3

Dans ses comptes 2008, l'AFM précise qu'elle disposait en plus de ses recettes de l'année 2008 de 97,77 millions d'euros de ressources non encore utilisées des exercices antérieurs. Il s'agit en fait de l'argent nécessaire pour honorer ses engagements en cours qui lui couteront 96,03 millions d'euros. Mais cet argent est encore affecté à ses comptes. Or, nous l'avons vu, les ressources de l'AFM proviennent principalement des donateurs au mois de décembre. Celles-ci alimentent la trésorerie de l'association qui ne les dépense pas immédiatement.

Fin 2008, elle disposait de 141 millions d'euros constitués d'OPCVM et de produits garantis.

Elle place donc systématiquement, en attendant, son argent selon deux conditions : pouvoir en disposer à tout moment, et éventuellement réaliser un gain. Au 31 décembre 2008, elle disposait de 141 millions d'euros constitués d'OPCVM et de produits garantis sur le capital investi. Et en pratique, l'AFM vend la totalité de son portefeuille en fin d'exercice pour s'en reconstituer un nouveau aussitôt. Cette gestion lui a permis d'ajouter 6,92 millions d'euros à ses revenus en 2008. C'est notamment cette opération que Pierre Bergé, le président du Sidaction, a voulu dénoncer.

L'AFM actionnaire

Par ailleurs, l'AFM ne dépense pas son argent uniquement dans des programmes de recherche. En effet, pour que les résultats des recherches scientifiques débouchent sur la commercialisation de traitements, l'association est devenue actionnaire de plusieurs entreprises. Elle détient ainsi 1% de Transgène, une société cotée qui participe à un programme de thérapie génique. La chute du cours de bourse de cette dernière a déprécié la valeur de sa participation de 598 422 euros. L'AFM détient également 11,5% du biopharmacien Trophos ou encore 9,3% du laboratoire canadien Cellgène. Enfin, l'AFM prête aussi de l'argent aux familles pour les aider dans le financement d'aides techniques. Cette aide représentait 3,87 millions d'euros fin 2008.

Trésorerie / OPCVM