Les conséquences de l'allongement de l'espérance de vie La France sera un pays de propriétaires

les trois quart des ménages de 50 à 70 ans sont propriétaires.
Les trois quart des ménages de 50 à 70 ans sont propriétaires. © Gilles Paire - Fotolia

En France, l'entrée des retraités dans un établissement pour personnes dépendantes se fait à un âge avancé : 85 ans en moyenne. Avant cela, ils habitent chez eux. Car ils sont pour la plupart propriétaires. En effet, l'achat d'un bien est généralement l'objectif d'une vie. Si bien que les trois quarts des ménages de 50 à 70 sans disposent d'un patrimoine immobilier selon l'Insee. Les boomers ont fait le succès récent du marché de l'immobilier. Ils ont fait monter les prix dans toutes les villes du littoral et certaines agglomérations prisées. Et la demande qu'ils représentent continuera de mettre les prix sous pression. La demande de logements neufs, du fait de la multiplication du nombre de ménages va continuer à croître, à l'instar de ce qui se passe déjà au Royaume-Uni.

L'allongement de l'espérance de vie va aussi voir naître des cités pour personnes âgées. Elles ont d'abord vu le jour aux Etats-Unis, mais le concept a déjà été importé en France, à Toulouse notamment, et plusieurs entreprises de promotion immobilière tentent d'investir le marché. Tout y est fait pour qu'ils s'y plaisent. On y travaillera le design universel, une façon de rendre les maisons intelligentes et fonctionnelles en fonction du handicap des personnes âgées : portes plus larges, salles de bain de plein pied, sols non glissants, toilettes accessibles...

Seul revers de la médaille dans le domaine immobilier, la faiblesse des pensions obligera de plus en plus de propriétaires à mettre leur maison en viager ou carrément en hypothèque afin de disposer de meilleures ressources.

Viager / Hypothèque