Présidence de l'UE : les dossiers économiques de Sarkozy Prévenir une nouvelle crise financière

 

Si la crise financière de l'été dernier venait des Etats-Unis, la présidence française entend prémunir l'Europe face à d'éventuelles nouvelles secousses. Christine Lagarde entend ainsi s'attaquer aux agences de notation, "On s'est aperçu pendant la crise de l'été dernier que les agences de notation n'avaient pas fait un très bon travail, que, souvent, elles avaient des modèles informatiques et économétriques qui ne tournaient pas bien, juge la ministre de l'Economie et des Finances. On veut impérativement mieux réguler tout ça." Christine Lagarde espère parvenir à un accord dès le mois de juillet.

Paris annonce aussi vouloir avancer sur les recommandations du Forum de stabilité financière. Christine Lagarde insiste en particulier sur l'exigence de transparence des banques sur leurs actifs.

 

Christine Lagarde / Politique économique