Une start-up française va digitaliser la gare Saint-Pancras à Londres

La toute jeune entreprise instore.digital va aider la gare londonienne à exploiter les données récoltées par son réseau wi-fi pour fluidifier la circulation des voyageurs.

"Stopper la grande hémorragie des données à Saint-Pancras". C'est, selon son cofondateur Arnaud d'Hoop la mission d'instore.digital. Elle lui a été confiée par WIFI Metropolis, le gestionnaire du réseau de Saint-Pancras. Objectif : mettre à profit les informations récupérées sur les utilisateurs du wi-fi de la gare.

Pour les commerçants : envoyer des notifications. Pour la gare : prévoir ses effectifs

"Saint-Pancras est l'un des centre commerciaux les plus dynamiques de Londres. 40 millions de voyageurs y transitent chaque année et il y a là des informations essentielles à récupérer pour les commerçants, mais aussi et surtout pour la gare", affirme Arnaud d'Hoop. D'abord spécialisée dans les solutions pour la distribution, la start-up née en septembre 2015 à Aix-en-Provence a vite compris que sa plateforme big data pouvait se mettre au service des lieux de commerce, qui concentrent les principaux flux de circulation.

"Pour les usagers qui s'identifient sur le portail d'accès au wi-fi, nous disposons de données nominatives très intéressantes. Et même pour ceux qui ne font que passer, leur présence est captée anonymement car leurs appareils sont détectés par le réseau. A partir de cela, notre plateforme est capable de faire des analyses comportementale et prédictives", explique-t-il.

Concrètement, instore.digital offrira à la soixantaine de commerçants de Saint-Pancras, et à l'avenir aux offices de tourisme des villes desservies par l'Eurostar, la possibilité d'envoyer des offres personnalisées sous forme de notifications push sur les smartphones, ou de bannières  directement injectées dans les navigateurs Internet. A noter que les touristes seront sollicités dans leur langue.

Le logiciel pourra calculer l'affluence à l'avance en fonction de l'heure et de la météo

La solution de la start-up permettra également de prévoir l'affluence à l'avance en fonction de l'heure mais aussi de la météo. Saint-Pancras pourra du coup adapter ses effectifs ou revoir le dimensionnement de ses espaces d'accueil  en fonction du passage.

"La gare aura aussi l'opportunité de faire connaître ses services, comme la conciergerie, la consigne ou l'emplacement des taxis, car notre solution est capable de différencier les personnes qui y viennent pour la première fois ou non, et d'adapter les notifications en fonction de cela", ajoute Arnaud d'Hoop. Savoir dans quels magasins il y a le plus de files d'attente offre aussi à la gare londonienne la chance de choisir les futures boutiques qui s'y implanteront en fonction de la demande.

Et la technologie ne séduit pas que la gare londonienne. Selon le jeune entrepreneur : "des villes françaises hôtes de l'Euro 2016 nous ont déjà contactés pour déployer notre solution et fluidifier les flux de supporters." A suivre…

 

ET AUSSI

 

Wifi / Smart city